MPD pour écouter sa musique... quand ça fonctionne

par Louis Roché - le 31/03/2011 - dans informatique, linux, serveur, musique - avec 6 commentaires

Ça fait environ 2 ans que j'utilise exclusivement MPD pour écouter ma musique. J'aime beaucoup ce logiciel parce qu'il est léger, fonctionnel, rapide, très stable et qu'il peut se contrôler depuis divers client. Lors de ma première installation, j'avais créé un fichier de configuration très basique qui fonctionne toujours.

Il y a peu, j'ai installé MPD sur un nouvel ordinateur. Sachant que pour configurer le logiciel à l'époque il m'avait fallu 3 minutes, je me suis lancé tête baissée en supposant que tout allait fonctionner de base. J'ai donc tenté de reprendre l'exemple de fichier de configuration fourni pendant l'installation. Totalement illisible, bourré d'option dont je ne comprends pas l'utilité, des lignes de conf perdues au milieu de paragraphes de commentaires, il faut bien du courage pour arriver à quelque chose de fonctionnel. Et malgré tous mes efforts, je ne suis arrivé à rien. Alors je me suis finalement décidé à reprendre le fichier de conf d'époque.

Il semble que je fasse exactement tout ce que déconseille le site de MPD : lancer le logiciel en user simple, avoir tous ses fichiers de configuration dans son home et ne toucher à rien pendant des années. Néanmoins, je peux écouter ma musique et je pense que c'est ce qui m'importe le plus.

Donc afin de vous éviter de possibles moments d'arrachage de cheveux ou de briser vous enceintes de rage, je partage avec vous mon fichier de config tout pas beau et à ne surtout pas reproduire. Il doit normalement fonctionner si vous lancez MPD depuis votre utilisateur simple, que vous placez votre mpdconf dans votre home en fichier caché et que vous utilisez alsa. Par la suite, il faudra surtout ne toucher à rien jusqu'à la mort de votre ordinateur sous peine de voir le dieu de la config cassée vous maudire à vie. Avouez que ce serait bête.

À noter tout de même un petit problème. Jusqu'alors, pour lancer ncmpcpp, il me suffisait de taper 'ncmpcpp' dans un terminal et la connexion se faisait d'elle même. Il me faut maintenant préciser le port.

PS: Vous vous en doutez, ce message est en fait un appel à l'aide caché. Si vous comprennez comment fonctionne ce satanné logiciel, je suis preneur.

#################################################################################
# Fichiers et dossiers :
#
music_directory "~/music" # Là où se trouve la musique
playlist_directory "~/music/playlists" # Où mettre les playlists
db_file "~/music/.mpd.db" # La base de données
log_file "~/.mpd.log" # fichier de log
#error_file "~/.mpd-error.log" # fichier de log des erreurs
pid_file "~/.mpd.pid" # fichier PID
#################################################################################
#################################################################################
# Connexion (facultatif) :
#
port "6600"
#################################################################################
#################################################################################
# Authentification (facultatif) :
# Si vous voulez contrôler l'accès au serveur (facultatif)
# Si l'option password n'est pas spécifiée, alors les personnes non authentifiées
# auront le droit de tout faire
#
#password abc@read,add,control,admin # Autorise la personne qui utilise le mot de
# passe abc a tout faire.
default_permissions "read,add,control,admin" # Autorise les personnes non authentifiées
# en lecture uniquement.
#################################################################################
audio_output {
 type "alsa"
 name "Myequal"
 #device "equal"
}

Brèves : Fwife, ILV, musique, php

par Louis Roché - le 04/02/2010 - dans linux, frugalware, ILV, livres, musique, informatique, divers - avec aucun commentaire

  • J'ai testé Fwife dans Virtualbox. C'est un échec pour le moment mais c'était prévu. Un problème pendant le téléchargement des paquets, je ne serais pas le seul à l'avoir. Je suis un peu sur les dents en ce moment, mais je pense tester une installation en dur sous peu. Même si je ne me fixe pas sur frugalware, je pense avoir du mal à lâcher debian, ce sera une bonne expérience. Vous pouvez en discuter ici.
  • InLibroVeritas est un bonheur. J'ai fait trois commandes depuis le mois de novembre et je suis impressionné par le service. J'ai passé mes commandes dans la soirée, mais elles ont été expédiées très rapidement. J'ai acheté La bataille Hadopi, Confession d'un pédophile, l'impossible filtrage du web et l'Agenda Wikimédia 2010, achats que je ne pouvais pas faire ailleurs et qui m'ont permis de découvrir cet éditeur. On pourra dire que c'est une très bonne affaire. Je veux relire Edgar Alan Poe, je sais où je vais faire mes achats.
  • Je me remets un peu à Jamendo. J'avais vraiment lâché l'affaire en utilisant Spotify, que je recommande, mais j'avais envie de musique a trimbaler dans mon ipod. J'ai traîné quelques heures sur Jamendo et je me suis sorti quelques artistes : Andy Blurry, Lonah, Lorraine, Cavashawn, Pornophonique, Silence et BertycoX. Je referais surement un tour bientôt pour découvrir quelques perles.
  • J'ai un peu bidouillé le script de mathieui du salon planet-libre sur jabber. Pas de grosses modifications, juste l'ajout de quelques icones et de formats supportés (odp|pps|ppt|jpg|png|ods|rtf|xls|pdf|txt|zip|odt|doc fonctionnent maintenant). Merci pour son travail. Voici le bouzin.
  • J'ai quelques billets écrits pour le blog, mais dont je ne suis pas satisfait. Donc je ne presse pas la chose. Je publierais quand j'aurais vraiment quelque chose à dire.
  • Merci à toolinux d'avoir publié mon billet précédent. Je ne suis surement pas d'accord avec tout le monde, mais si cela a pu faire réfléchir et engager le débat j'en suis content. Merci aussi à tous ceux qui ont répondu.